De Tokyo – Japon

Des Alpes japonaises

Avec une pensée nostalgique pour la forêt domaniale d’Hez-Froidmont – France

Cet article n’est basé sur aucune étude scientifique. Il s’agit d’un hommage à mon père et un constat bien désolant de ce que je suis devenue, une citadine, une Tokyoïte, nostalgique de la forêt. Il s’agit d’un moment de partage d’expériences et de conseils de bon sens à la portée de tous que j’aime mettre à la disposition des gérants de salons d’esthétique, de spas ou de centres de bien-être pour qu’ils puissent sans cesse satisfaire les besoins croissants de leur clientèle.

A mon arrivée au Japon, j’ai été surprise par l’importance du Shinrin-Yoku ou sylvothérapie en français. Ce concept japonais qui signifie littéralement bain de forêt, existe depuis des lustres mais il est devenu très tendance dans le domaine du bien-être. Je vous encourage à lire les nombreux articles sur la toile qui en relatent les bienfaits. Pour ma part, j’y rajouterai une tournure personnelle. Mon ignorance et celle de mon père pourraient bien être celle de vos clients … À vous de les éclairer …

En effet, de retour en France cet été, je me revois répondre aux questions de mes proches sur la santé de mon père: « je crois que le fait de passer autant de temps dans la foret l’aide dans sa guérison. »  A cette date, je ne connaissais rien à la sylvothérapie et ne me basait que sur mon intuition. La lecture du livre Forest Bathing de Dr Qing Li fut la révélation. J’en suis convaincue désormais, mon père doit sa guérison aux arbres qui l’entourent au quotidien. Après un premier cancer du poumon, puis un deuxième et pour couronner le tout un cancer du foie, mon père à 70 ans est toujours parmi nous ou devrais-je plutôt dire toujours dans la forêt.

L’interview

Voici donc l’interview que j’ai réalisée de mon père. Je rappelle que mon père a 70 ans, qu’il a survécu à trois cancers ces 5 dernières années. Sa passion a toujours été la nature et il est conducteur de chien de sang depuis sa retraite.

  • Combien de temps par jour ou par semaine passes-tu dans la forêt ?
    En moyenne 4h par jour de septembre à mars, 2h par jour les autres mois de l’année
  • As-tu une idée à quelle vitesse tu marches en moyenne et combien de km tu fais en moyenne à chaque sortie
    Vitesse de marche d’environ 4km/h, moyenne de 10 kms
  • La plupart du temps es-tu seul ou accompagné ? Si accompagné, parlez-vous
    Accompagné, peu de paroles sont échangées
  • Que préfères-tu le plus en forêt et à quelle saison es-tu le plus sensible?
    Le calme et mes saisons préférées sont l’automne et l’hiver
  • Dans quel type de forêt te trouves-tu ? Superficie et faune et flore ?
    Forêt de feuillus (hêtres, chênes…) et d’épicéas de 50 à 15000 hectares. Faune: sangliers, cervidés (cerfs, chevreuils biches..) voir photo

forêt domaniale de Hez-Froidmont, France

  • Qu’éprouves-tu après une journée de recherche dans la forêt ?
    Beaucoup de bien-être et de satisfaction du devoir accompli (éviter au maximum que les animaux meurent après de longues souffrances).
  • Peux-tu nous dire pour quelle raison tu es si souvent en forêt
    Je suis souvent en forêt pour me détendre et me connecter avec la nature et y pratiquer mes loisirs : recherche d’animaux blessés suite à des chasses, étude des empreintes d’animaux, cueillette de champignons, de châtaignes…
  • Y serais-tu aussi souvent si tu n’avais pas ces loisirs
    Certainement moins souvent car je serai peut-être moins motivé.
  • T’arrive-t-il de ne pas être en mouvement ?
    Oui
  • Si oui est-ce que le temps te semble long ? Est-ce qu’il t’arrive de t’ennuyer ?
    En forêt le temps ne semble jamais long, il y a beaucoup de présence et de mouvements (animaux, bruits des branches …). On n’a jamais l’impression d’être seul.
  • Es-tu sensible aux bruits de la forêt ? A quels bruits es-tu attentif ? Arrives-tu à les identifier ? Quels sont-ils ?
    J’y suis très attentif surtout à ceux qui sont facilement identifiables : les mouvements, les cris, les bruissements.
  • Utilises-tu ton téléphone pendants tes sorties ?
    Non juste en cas d’urgence
  • As-tu l’impression que le fait de passer beaucoup de temps en forêt a participé à ta guérison suite à tes cancers ?
    Selon mon cancérologue le temps passé en forêt a participé à une meilleure récupération de mon état de santé après mes cancers et continue à améliorer ma santé aujourd’hui.
  • Connais-tu la sylvothérapie
    Non
  • As-tu fait un rapprochement avec ta guérison ? Savais-tu que des recherches tendent à prouver que la forêt a des effets anti-cancer ?
    Pas immédiatement. Je le découvre maintenant.

 

Un bain de forêt au spa

La forêt n’est certainement pas loin de votre spa. Et si ce n’est pas la forêt, peut-être un parc ou un point de vue magnifique sur la nature. N’hésitez pas à recommander des ballades en forêt à vos clients. Inscrivez des itinéraires de ballades sur vos menus, organisez le trajet, réservez un guide… Vos clients se remettent entre vos mains pour se détendre. Facilitez-leur la vie! Nous ne vivons plus à l’époque de mon père, nous vivons à l’époque du numérique qui nous éloigne de la nature. A vous de combler ce fossé et de faire en sorte que votre client reparte ressourcé, détendu et revitalisé de votre spa. Expliquez à vos clients que passer du temps en forêt réduit le stress, améliore l’humeur, baisse le rythme cardiaque et la tension artérielle, augmente la concentration et la créativité, stimule notre système immunitaire et aide à améliorer le sommeil. Les arbres peuvent guérir … Mettez à leur disposition des ouvrages tel que celui de Dr Qing Li,  pionnier dans la recherche du sujet. Renseignez-vous, il y a certainement des experts sur le sujet autour de vous. Invitez-les dans votre spa et organisez un atelier pour vos clients. Informez-les, ils vous en seront reconnaissants.

Et quid de l’effet sur la beauté? Le stress est une des causes principales du vieillissement prématurée de la peau. Un bain de forêt pour la reoxygéner  et lui redonner son éclat naturel devrait faire partie de la la routine de soins à conseiller à vos clients. Ce bain de forêt viendra en complément de votre prescription de produits cosmétiques. Quelle expérience inoubliable pour votre clientèle! Sortez du spa pour mieux y revenir….

Mon bain de forêt – Automne 2018 – Alpes Japonaises

Pour ma part, je rentre d’une semaine dans les Alpes japonaises où j’ai pratiqué le forest bathing en famille. Une semaine de no-make up et ma peau n’a jamais été aussi belle… Nous avons tous fait le POM test (Profile of Mood test) avant et après nos sorties et les resultats étaient bluffants. J’ai retrouvé après chaque sortie une famille plus soudée, plus harmonieuse et plus épanouie. Laisse à savoir combien de temps ces effets positifs vont durer! Je vous laisse admirer les photos de ces paysages magnifiques en vous souhaitant un grand moment d’apaisement et de bonheur.

GlobalSpaTouch

Et je conclurai en rappelant que GlobalSpaTouch croit en une approche globale de la beauté et du bien-être et que le forest bathing n’est qu’une piste à combiner à bien d’autres pour se sentir bien dans sa peau et rayonner.

Parc national Chubu-Sangaku Kamikochi